yucca-rostrata-etc

Comment planter et entretenir un Yucca rostrata ?

Vous êtes à la recherche d’une plante exotique à l’aspect de palmier. Mais cette espèce doit être facile à cultiver et ne pas avoir besoin de beaucoup d’entretien. Ajoutons à cela que votre climat n’est pas celui du littoral méditerranéen et que les gelées hivernales sont souvent fortes. Vous pensez sans doute qu’il n’est pas raisonnable d’en demander autant à une plante ? Et bien vous pouvez attendre tout cela du yucca bleu du Mexique. Dans quelques minutes, vous saurez comment planter et entretenir un Yucca rostrata. Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Qu’est ce qu’un Yucca rostrata ?

Le Yucca rostrata est une plante grasse de la même famille que l’agave. Les botanistes classent cette espèce dans la famille des Agavacées. Yucca rostrata est originaire des territoires arides d’Amérique centrale et du sud des États-Unis. Son nom commun est le yucca bleu du Mexique, bien que les pépiniéristes utilisent surtout son nom scientifique pour parler de cette plante.

Cette espèce de yucca était encore très rare au début des années 2000. Mais avec l’effort des horticulteurs pour le multiplier et des collectionneurs de plantes pour mieux le faire connaître, il devient plus facile de trouver Yucca rostrata dans le commerce.

L’essentiel sur Yucca rostrata en vidéo

Une vidéo vaut mieux qu’un long discours. Si vous n’avez pas le temps de lire la suite de cet article, vous pouvez vous contenter de visionner la vidéo suivante. Elle présente la culture du Yucca rostrata. Les images vous convaincront des qualités exceptionnelles de cette plante. Toutefois, ce film et cet article sont complémentaires et vous permettent de tout savoir sur Yucca rostrata, sa plantation et son entretien.

Pourquoi choisir cette espèce de plante grasse pour son jardin ?

Le Yucca rostrata est une plante grasse ornementale particulièrement belle. Son feuillage bleuté persiste tout au long de l’année. Un exemplaire est décoratif aussi bien en été que durant l’hiver. 

Le yucca bleu du Mexique demande moins d’eau que les palmiers et peut remplacer ces derniers avantageusement, car il est aussi plus résistant au gel. La neige ne lui pose pas davantage de problème et ses feuilles ne cassent pas sous son poids.

Le yucca bleu du Mexique est aussi facile à cultiver et rustique dans la plupart des régions de France et sous tous les climats tempérés de façon générale. Comme nous le verrons par la suite, il n’est pas nécessaire d’être un bon jardinier ou d’avoir la main verte pour garder son Yucca rostrata en bonne santé. Vous pouvez abandonner votre yucca immédiatement après sa plantation et ne jamais l’arroser. Ce que le ciel lui offrira lui suffira. Il ne souffrira pas de votre absence, à condition d’être planté à un endroit qui lui convient.

Il existe beaucoup d’autres espèces de yuccas rustiques et qui permettent aussi de créer un jardin exotique d’entretien facile. Pour en savoir plus sur ces yuccas ornementaux, consultez la page : https://succulentes.net/especes-plantes-grasses/yucca/.

Comment choisir le bon emplacement pour planter son yucca ?

Comme la plupart des plantes grasses et des végétaux originaires des régions désertiques, le yucca bleu du Mexique a rigoureusement besoin des conditions suivantes pour bien réussir dans votre jardin :

  • Une exposition ensoleillée
  • Une situation protégée du vent
  • Un sol drainant

Lorsque ces trois conditions sont réunies, il ne vous posera aucun problème et deviendra en quelques mois l’une des plus belles plantes de votre jardin.

Yucca rostrata
Yucca rostrata est une plante de croissance assez lente et qui ne devient pas envahissante.

Le yucca bleu du Mexique n’a pas besoin de beaucoup de place. Un mètre carré peut suffir pour recevoir un exemplaire. Mais prévoyez de ne pas disposer à ses côtés des végétaux qui deviennent encombrant ou dont les racines envahissent le sol.

Une exposition ensoleillée

Le yucca bleu du Mexique est une plante qui pousse dans des milieux ouverts, comme des prairies et des garrigues. Il est souvent l’espèce la plus haute dans son écosystème, et rares sont les arbustes et les arbres qui peuvent lui faire de l’ombre. Pour répondre à ses besoins naturels, Yucca rostrata demande une exposition aux rayons directs du soleil.

Dans un jardin de région tempéré, choisissez un emplacement qui est en plein soleil pendant au moins 5 heures par jour. Si vous placez votre yucca à un emplacement trop ombragé, son feuillage va s’étioler et la plante risque de dépérir au fil des mois et des années. Elle ne sera pas aussi belle qu’elle pourrait l’être en plein soleil. De plus, les rayons du soleil intensifient la couleur bleuté de son feuillage.

Une situation protégée du vent

Yucca rostrata n’est pas particulièrement sensible au vent, mais celui-ci peut renverser les plantes de grandes tailles. Il faut donc prévoir un tuteur pour stabiliser les sujets matures, mais aussi les placer à un endroit où les courants d’air ne les affectent pas.

Dans des régions où les hivers peuvent être froids et longs, planter un Yucca rostrata à un emplacement protégé du vent va rallonger sa durée de pousse annuelle de plusieurs semaines. Il grandira alors plus vite, car à l’origine, il s’agit d’une espèce de croissance lente à modérée. 

Il existe de multiples microclimats dans un jardin. Certains sont plus chauds que d’autres. Vous trouverez un bon microclimat le long de la façade sud d’une maison ou d’un mur. Mais aussi à côté de buissons ou d’une haie qui bloquent le vent froid en provenance du nord ou de l’est. 

Un sol drainant

Yucca rostrata pousse naturellement sur des sols caillouteux qui restent secs une grande partie de l’année et notamment en hiver. En Europe, les hivers sont humides et les sols qui ne sont pas suffisamment drainants peuvent garder trop d’humidité. Les racines de ce yucca sont sensibles à l’excès d’eau.

Pour réussir la culture de ce yucca, il est indispensable de trouver un lieu où le sol reste drainant. C’est-à-dire qui ne va pas retenir l’eau de pluie ou d’arrosage et va la laisser s’infiltrer rapidement en profondeur.

Certains sols sont naturellement argileux. Ils sont donc peu adaptés pour la culture du Yucca rostrata. Pour obtenir de bons résultats, il est préférable d’apporter de la terre végétale et de constituer une butte. 

Ce monticule de terre filtrante peut-être aménagé en rocaille, si l’on dispose ça et là des rochers. Les pierres en plus d’être décoratives contribuent à améliorer le microclimat, en absorbant de la chaleur durant la journée et en la restituant au cours de la nuit.

Quel entretien faut-il pour le Yucca rostrata ?

Les yuccas n’ont pas besoin de beaucoup d’entretien. Le plus gros du travail est effectué à la plantation. On peut même s’absenter pendant plusieurs mois, sans que votre yucca n’en souffre. C’est pour cette raison que les paysagistes l’emploient pour végétaliser les jardins des habitations secondaires et à proximité des piscines, car il ne perd pas ses feuilles.

Le yucca bleu du Mexique n’a pas besoin de beaucoup d’eau. Un arrosage durant l’été peut lui faire du bien s’il est planté dans le sud de la France. Mais il est parfaitement capable de survivre à la sécheresse estivale.

Il ne perd pas ses feuilles comme beaucoup de plantes exotiques, après que celles-ci meurent et se dessèchent. Les feuilles mortes forment avec les années une couche qui se place contre le tronc de la plante. Certains amateurs apprécient cet aspect naturel et ne taillent pas leurs yuccas. D’autres préfèrent supprimer les feuilles mortes, ce qui peut demander un peu de travail, car les plantes en produisent beaucoup chaque année.

Le Yucca rostrata est peu sensible aux maladies. Signalons que les pucerons peuvent s’installer sur les fleurs blanches qu’il produit au mois de mai. Des acariens que l’on nomme araignées rouges peuvent parfois abîmer son feuillage. Mais cela est rare et ne doit pas vous décourager à tenter l’aventure en plantant cette espèce.

Ce yucca est capable de supporter des froids jusqu’à -20°C. Ce qui est remarquable et le place parmi les plantes exotiques les plus rustiques. Mais si vous avez peur que son feuillage ne souffre du gel, vous pouvez couvrir votre plante avec un voile d’hivernage.

Pour résumer

Le yucca bleu du Mexique est une plante exotique particulièrement attractive. Très résistant au gel, il est possible de cultiver un Yucca rostrata dans la plupart des jardins de France. On connaît de très belles plantes sur la Côté d’Azur, en Bretagne ou même en Alsace. 

Par le passé rarement proposé à la vente, il est maintenant assez facile de le trouver dans les jardineries, bien que son prix reste parfois élevé pour les plantes âgées.

La réussite de la culture du Yucca rostrata tient en trois points essentiels. Il faut planter cette espèce à une exposition ensoleillée, à l’abri du vent et dans un sol drainant. La culture sur une rocaille est parfaitement adaptée et permet d’associer d’autres espèces de plantes grasses rustiques, comme les cactées du genre Opuntia.

L’entretien est très limité et permet de passer peu de temps à travailler sur son jardin. Le Yucca rostrata convient aux personnes qui pensent ne pas avoir la main verte ou qui ont peur de rater la culture d’espèces ornementales délicates.