Réparation serrurerie

Réparation serrurerie : à la charge locataire ou propriétaire ?

La serrurerie d’une porte d’un logement peut se détériorer après plusieurs mois due à son usure ou à un mauvais entretien. Dans ce cas, il est nécessaire de la réparer, car elle joue un rôle majeur pour la sécurité de votre habitation tout en conservant sa fonctionnalité. La réparation et l’entretien par un artisan professionnel évite d’effectuer un changement complet du système de serrurerie qui est plus onéreux. En cas de réparation, est-ce au locataire ou au propriétaire de régler les frais du serrurier ?

Pourquoi entretenir sa serrurerie ? 

Seule, une serrurerie en bon état peut intimider les cambrioleurs potentiels : cela assure une protection optimale de votre maison. Plusieurs causes peuvent être à l’origine de la détérioration d’une serrurerie :

  • Une tentative de cambriolage du logement ;
  • Une dégradation de la serrure ou sa vétusté ;
  • Un manque d’entretien.

L’entretien pour cause de vétusté

Lorsque la dégradation de votre serrurerie provient de l’usure par le temps, son changement n’est pas toujours indispensable. Il suffit de recourir à l’intervention d’un serrurier professionnel pour la remettre en état.

L’entretien faisant suite à un déménagement

Suite à un nouvel emménagement, le réflexe de tout nouveau locataire serait de vérifier l’état général de la serrurerie tout comme celui de toutes les portes et fenêtres. En cas d’incertitude, procédez à une intervention, via un serrurier expert, pour assurer une sécurité optimale de votre habitation.

Comment entretenir sa serrurerie ? 

Le bon état de fonctionnement de la serrurerie de votre maison écarte tous désagréments ou perte. Pour éviter de telles situations, pensez à maintenir la serrure de votre porte en parfait état. Voici les différents entretiens à réaliser selon le type de serrure.

Cas des serrures à cylindre

L’entretien d’une serrure à cylindre consiste à injecter dans l’entrée du cylindre un lubrifiant non gras (il est souhaitable d’opérer deux fois dans l’année). Pour obtenir un bon résultat, l’utilisation d’une bombe à air permet d’éliminer les impuretés contenues dans la serrure.

Cas des serrures à gorge

Le bon entretien des serrures à gorge consiste, en premier lieu, à verser une petite quantité d’huile fine sur la clé avant de l’introduire dans la serrure tout en la tournant. Ensuite, essuyez votre clé avec un chiffon en matière douce, puis immergez-la pendant une journée dans un récipient contenant un peu de Cola afin de retirer complètement le film d’huile.

Qui paye la réparation de la serrurerie : le locataire ou le propriétaire ?

Les frais occasionnés par l’intervention d’un serrurier peuvent par exemple correspondre à la réparation d’une porte claquée ou le changement d’un barillet. Ces frais peuvent être élevés, d’où l’importance de savoir qui du locataire ou du propriétaire prend en charge l’intervention du serrurier. 

Entretien de serrure ou de clés et petites réparations : à la charge du locataire

Certaines interventions du serrurier sont à la charge du propriétaire. En vertu du décret n° 86-1290 en date du 23 décembre 1986, les petites réparations relatives au maintien en bon état de la porte d’entrée du logement, des portes intérieures et des fenêtres sont à la charge du locataire. 

Les réparations effectuées par un serrurier comprennent :

  • Le remplacement d’une serrure, d’un verrou ou des clés ;
  • Le changement de cylindre de serrure ;
  • Le déblocage d’une porte ;
  • Les travaux de réparation après un vol avec effraction ;
  • L’entretien de la serrurerie.

 Le serrurier intervient rapidement aussi bien dans les quartiers de l’agglomération strasbourgeoise, que dans les villes proches comme Schiltigheim, Eckbolsheim, Bischheim ou Souffelweyersheim.

Quels sont les frais de serrurier à la charge du propriétaire ?

Le bailleur doit payer la facture des frais de réparation de la serrurerie lorsque l’intervention est liée à la vétusté de la porte entraînant un mauvais fonctionnement de la serrure. Le locataire doit d’abord informer le propriétaire afin que celui-ci constate par lui-même le défaut qui existe sur les lieux.

Le prix des travaux d’installation d’une nouvelle serrure est à la charge du propriétaire à condition qu’il choisisse lui-même l’entreprise de serrurerie. Le propriétaire paie aussi la facture des réparations nécessaires avant d’accueillir un nouveau locataire.

Parfois, le locataire peut négocier avec le propriétaire, par exemple dans le cas où la responsabilité des deux protagonistes n’est pas clairement identifiable dans le contrat de bail immobilier. Cela aboutit sur un compromis consistant à diviser les frais.

Et si le propriétaire refuse de prendre à sa charge les frais de serrurier ?

En règle générale, le bailleur livre au locataire un logement en parfait état. Il a l’obligation d’informer le locataire de l’état des systèmes de fermeture existants afin de prévenir les futurs litiges. 

Le locataire est obligé de suivre certaines démarches lorsque le propriétaire refuse de payer les frais du serrurier. Il doit prévenir le propriétaire et prouver que la serrure ou la porte est dégradée. Il doit obtenir un écrit du serrurier indiquant la vétusté de la serrure au cas où le propriétaire n’est pas convaincu de l’argument avancé par le locataire.

Comme terrain d’entente, le propriétaire et le locataire peuvent se mettre d’accord pour préciser une clause concernant la répartition du financement des frais des grosses réparations. Cette clause doit être mentionnée dans le contrat de bail. 

Le propriétaire d’un logement est en droit de refuser le paiement des frais du serrurier, si le locataire ne l’informe au préalable avant toute décision de changement de serrure.

Quid des frais de serrurier et d’assurance ?

Parfois, les contrats d’assurance habitation stipulent, sous certaines conditions, que l’intervention d’un serrurier professionnel (réparation, dépannage et déblocage de serrure) est couverte par la garantie. Dans ce cas, une compagnie d’assurance peut rembourser les frais d’intervention du serrurier professionnel agréé. 

Parmi les conditions de l’assureur figurent le fait de le prévenir préalablement avant de faire appel aux services d’un serrurier (parmi la liste des professionnels agréés). Ce principe protège le locataire contre toute facture excessive du serrurier. 

Une clé perdue, une porte claquée suppose l’incapacité temporaire de rentrer chez soi et la génération de frais d’intervention d’un serrurier professionnel. En contactant votre assureur habitation, pour une serrure bloquée, cassée ou une perte des clés, vous pourrez bénéficier d’une couverture des frais d’intervention.

Faites appel au serrurier agrée pour réaliser un diagnostic de l’état de votre serrure. Ce dernier peut ainsi vous faire épargner le changement complet du système.