Plantes à protéger en hiver

Nos conseils pour protéger les plantes en hiver

Vous sentez le froid arriver ? Vos plantes aussi. Il est grand temps de penser à protéger les plantes en hiver avant qu’il ne soit trop tard. Bien que cette période peut être fatale pour certaines, elle est aussi nécessaire à leur cycle de vie. En effet, vos plantes ont besoin de moins de lumière, d’engrais et d’eau, mais ont également peur du froid et des courants d’air. Ainsi, cet article vous explique comment faire.

La nécessité de couvrir les plantes en hiver

En hiver, le vent et le froid peuvent nuire à la santé de vos plantes. Cela est particulièrement vrai pour les variétés permanentes et exotiques. Contrairement aux plantes à feuilles caduques, l’activité de ces plantes se poursuit en hiver. Ainsi, le gel peut perturber leur bon développement. Vous risquez alors de rencontrer des problèmes avec ces plantes au printemps, période propice à la floraison et à la reprise de ces dernières. D’où, l’intérêt de protéger les plantes en hiver, tout comme la maison.

Les plantes qui doivent être protégées des basses températures sont celles qui ne sont pas résistantes. Ces plantes auront ainsi besoin d’une solution efficace pour les protéger. Par exemple, vous pouvez mettre une épaisse couche de paillis sur les pieds de certains. D’autres peuvent être recouverts d’un voile hivernal ou d’une autre protection sur leurs parties aériennes.

Les plantes à hiverner

  • Les plantes tropicales à fleurs : hibiscus et orchidées

Elles tolèrent le moins le froid et le gel. Il faut les importer ou les protéger dès le début de l’automne, c’est-à-dire à la mi-septembre, lorsque les températures frôlent les 10 °C.

  • Les plantes méditerranéennes et d’orangeries

Protégez-les lors des premières gelées (mi-octobre, mi-novembre). Pour cela, vous pouvez les placer dans une pièce fraîche et aérée, avec un peu de lumière.

  • Les cactus

Les cactus ne tolèrent ni le gel ni le froid. Ainsi, protégez-les aussitôt, de préférence dans une pièce fraîche.

Les principes de la protection hivernale

Sélectionner un emplacement approprié

Protéger les plantes en hiver, c’est aider les plantes, peu ou pas résistantes au gel, à survivre à la période hivernale sans dommage. Ces dommages peuvent être associés à des températures basses, des vents froids, une humidité excessive. Bref, ce qui intensifie les effets du froid. L’adoption de ce type d’installation nécessite donc, en premier lieu, la réflexion sur le choix d’un emplacement approprié pour la plante. Vérifiez ainsi les éléments suivants :

  • lumière du soleil ;
  • protection contre les vents ;
  • drainage du sol pour éviter la stagnation de l’eau et la pourriture des racines.

Mettre plusieurs couches de protection

Une fois ces conditions remplies, vous pouvez compléter l’optimisation de leur hivernage en installant des mesures de sécurité. Nous vous conseillerons alors d’installer plusieurs couches. En effet, l’enchaînement des couches de protection séparées par des vides d’air permet une meilleure isolation qu’une simple couche. La couche extérieure sert alors de protection contre le vent. Et la couche intérieure sert de protection contre la pénétration d’humidité à l’intérieur de la plante.

Installer de petits tunnels pour protéger les plantes en hiver

L’installation de petits tunnels permettra à votre plante d’utiliser la chaleur naturellement dégagée par le sol. Et ce autour de 12 °C dans sa profondeur.

Autres plantes à protéger du gel et du froid : les plantes d’intérieur

La protection des plantes d’intérieur doit être maximale. En effet, leurs racines sont moins bien protégées que si elles étaient plantées en pleine terre. Si elles se trouvent sur une terrasse, entourez le pot de polystyrène pour protéger les racines ou enveloppez-le de papier bulle pour que les branches pendent. N’oubliez pas non plus d’isoler le pot du sol et du mur avec des planches de bois.

Idéalement, mettez les plantes d’intérieur dans un endroit frais et aéré. Les vivaces en pot peuvent être conservées dans un endroit où la température ne descend pas en dessous de 5 °C.

Autre astuce pour protéger les plantes en hiver : pensez à un tapis de roseau pour entourer vos pots et jardinières afin de les garder au chaud. Une solution économique et efficace.

Que faire des plantes à l’extérieur pendant l’hiver ?

Pour les vivaces, installer une litière d’au moins 5 cm d’épaisseur à leur base. Il est conseillé d’envelopper les branches d’un voile spécial hiver ou de jute. Dans les coins et recoins les plus frais, placez de la paille entre la toile et le tronc. Les rosiers peuvent être recouverts de 15 à 20 cm de terre fine. C’est ce qu’on appelle une butte.

Les petites plantes qui poussent sur les pelouses sont particulièrement sensibles au froid. Elles sont souvent exposées, ce qui les rend très vulnérables. Pour les protéger, mettez-les dans un pot en terre cuite rempli de paille. Vous pouvez également utiliser des bouteilles d’eau en plastique vides pour protéger les plantes en hiver. Elles serviront de housses de protection pour les petites plantes.