Comment réduire la consommation d'énergie de votre climatiseur

5 astuces pour réduire la consommation d’énergie de votre climatiseur

Qu’ils soient commerciaux ou résidentiels, les climatiseurs sont censés être l’un des principaux consommateurs d’énergie. Lorsque le mercure grimpe, vous pouvez prendre des mesures proactives pour réduire le coût de votre facture de climatisation. Que vous soyez locataire ou propriétaire. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils faciles à suivre qui vous aideront à réduire votre consommation d’énergie tout en restant au frais et en économisant de l’argent grâce à ces astuces d’économie d’énergie :

1 – Réglages recommandés du thermostat de la climatisation :

Dans un climatiseur, la température idéale est plus élevée que celle que vous avez réglée, ce qui se traduit par une faible consommation d’électricité. Le maintien d’un bon réglage de température sur votre thermostat peut avoir un impact important sur votre facture d’électricité. Vous vous demandez peut-être quelle température régler sur le thermostat en été ? Si vous réglez le thermostat de votre climatiseur à 25 °C (77 °F), vous pourrez réduire de 18 % vos frais de climatisation en été. Selon nos experts techniques en climatisation, 25 degrés Celsius est une température idéale pour le confort de refroidissement et les économies d’électricité.

En réglant la climatisation aussi haut que possible et en utilisant un thermostat programmable pour augmenter la température lorsque vous êtes absent ou que vous dormez, vous pourriez facilement réduire votre facture de climatisation estivale. Vous pouvez également mettre en place un « mode veille » si cette option est disponible.

Imaginez que vous entrez dans une serre et que vous mettez soudainement la climatisation sur son réglage le plus froid, ce qui ne refroidira pas la pièce instantanément. Vous oublierez probablement de la baisser, ce qui entraînera une facture d’électricité excessive.

2 – Climatiseur à haut rendement énergétique :

Les climatiseurs plus anciens qui ont des problèmes fréquents nécessitent à un moment donné des réparations importantes, ce qui se traduit par des performances moins efficaces. Cela indique qu’il faut le remplacer par un nouveau climatiseur économe en énergie. N’achetez que les climatiseurs qui sont classés pour leur efficacité énergétique. Demandez au vendeur ou cherchez l’étiquette qui indique l’efficacité du climatiseur. Achetez  ensuite celui qui a le meilleur classement.

Vous devez également garder à l’esprit lors de l’achat d’un climatiseur qu’il doit être suffisamment puissant pour refroidir la pièce. Plus la pièce est grande, plus la capacité en tonnes de l’appareil est élevée. Il faut également tenir compte des facteurs générateurs de chaleur, comme le nombre de personnes présentes dans la pièce, les appareils électroniques comme la télévision, etc. qui influent sur la température.

Un climatiseur qui n’est pas adapté au refroidissement de votre pièce nécessitera beaucoup plus d’énergie qu’un climatiseur de taille adéquate, car il devra travailler plus longtemps pour refroidir la pièce.

3 – Utilisez un ventilateur de plafond ou un autre ventilateur de circulation :

L’utilisation d’un ventilateur avec la climatisation permet de faire circuler l’air frais plus efficacement dans toute la pièce, ce qui vous permet de régler la température du thermostat à un degré plus élevé et de réduire ainsi considérablement votre consommation d’électricité.

La consommation d’électricité de la climatisation est 25 fois supérieure à celle d’un ventilateur. L’utilisation d’un ventilateur doit être fréquente pour vaincre la chaleur de l’été et la facture d’électricité. Le ventilateur sera utile pour pousser l’air plus loin dans le scénario d’une pièce longue et étroite où le CA est à une extrémité de la pièce.

Vous trouverez plus de détails sur le site Airconditioner.

4 – Empêcher l’air/la chaleur extérieurs : 

Les portes et les fenêtres doivent être soigneusement fermées pour un résultat optimal de l’unité de refroidissement. Évitez que l’air extérieur humide et chaud ne pénètre dans la pièce climatisée. Si l’air chaud extérieur entre, le résultat sera une augmentation de la consommation d’électricité de votre climatisation. Si la porte s’ouvre fréquemment, il y aura un échange d’air chaud et froid. Cela oblige le système de refroidissement à travailler plus longtemps pour maintenir la température.

Assurez-vous que l’unité de climatisation est correctement isolée de l’extérieur pendant l’installation et l’entretien ou le nettoyage de routine. Demandez à l’équipe technique chargée de la climatisation de procéder à une vérification approfondie.

L’isolation est essentielle pour réduire la chaleur qui passe par les murs, les plafonds et les fenêtres. Pour éviter la chaleur, vous devez peindre en blanc ou utiliser un isolant thermique au plafond. Les murs peuvent également être recouverts de papier peint à isolation thermique. Remplacez le joint des fenêtres si celui-ci est endommagé. Utilisez des rideaux occultants comme isolant thermique contre la chaleur du soleil qui traverse les fenêtres vitrées.

5 – Entretien du climatiseur :

Si vous avez quelques connaissances sur les climatiseurs, vous pouvez effectuer vous-même certaines opérations faciles.  Avant le début de la saison estivale, nettoyez les filtres du climatiseur, car des filtres sales bloquent l’arrivée d’air.

Pour de meilleurs résultats, la climatisation doit être entretenue par un personnel qualifié et bien formé. Les ampères doivent être mesurés pour vérifier le courant total utilisé par le climatiseur. Une fois par an, votre climatiseur doit être inspecté, nettoyé et entretenu. 

La conservation de l’électricité permet non seulement d’économiser de l’argent mais aussi de protéger l’environnement. Chaque effort compte et il existe de nombreuses façons de faire la différence.